Ayurveda Source - Acceuil
menu

Il est temps de reguler votre consommation de sucres

sugarL’Ayurveda déclare que les personnes de prakriti Vata devraient choisir des aliments contenant les saveurs Madhura (neutre/doux), Amla (acide) et Lavana (salé). Inversement les saveurs Tikta (amer), Kashaya (astringent) et Katu (piquant / épicé) doivent être consommées en plus petites quantités.

Beaucoup de personnes nouvelles en Ayurveda appliquent cela au pied de la lettre. Pourtant, dans la plupart des exemples modernes de régimes occidentaux, des quantités excessives d’aliments très sucrés, acides et salés sont consommés quotidiennement. Cela signifie que même pour les types Vata, il faudrait modifier le régime alimentaire en réduisant les aliments uniquement très sucrés ou acides par nature,  ainsi que la quantité générale de sel. Cela peut surprendre certains lecteurs.

Selon l’Ayurveda, quand nous consommons plus d’aliments sucrés que nous ne pouvons en métaboliser, notre corps les transforme en Ama (toxines) qui pollue notre sang, nos tissus et nos organes vitaux, générant une santé fragile et un faible système immunitaire. Cela augmente nos chances de produire de mauvaises conditions de santé et des maladies chroniques. Les premiers signes d’une utilisation excessive de nourriture  Madhura sont les faiblesses digestives, le déséquilibre de la flore intestinale, une énergie basse et des problèmes d’élimination. Peu importe votre profit ayurvédique, vous bénéficierez sûrement d’une diminution au strict minimum  votre consommation d’aliments concentrés en sucre et d’aliments faits d’hydrates de carbone (particulièrement les produits à base de farine blanche). Ci-dessous une liste d’ingrédients concentrés en saveur sucrée qui devraient être ôtés du régime alimentaire :

  • Jus de canne évaporée
  • Malt
  • Sirop d’érable
  • Sirop de maïs
  • Sirop de malt
  • Sirop de riz brun
  • Edulcorant de maïs
  • Sirop de malt d’orge
  • Jus de betteraves
  • Sirop de maïs riche en fructose
  • Extrait de malt d’orge
  • Sucre muscovado
  • Fructose cristallin
  • Maltose de sucre de canne naturel (Sucanat)
  • Fructose et Maltodextrin
  • Sucre de canne
  • Saccharose
  • Dextrose
  • Sucre inverti

En supprimant ou réduisant drastiquement votre consommation de nourriture sucrée et de produits alimentaires riches en hydrates de carbone, vous observerez très certainement une amélioration de votre énergie globale, de votre résistance aux maladies et de votre santé en général. Je ne veux pas vous donner la chair de poule, mais voici un extrait de l’excellent livre de nutrition « Deep Nutrition » de Catherine Shanahan, que je recommande fortement, spécialement pour la manière dont elle traite le sujet de l’impact des produits alimentaires raffinés sur notre santé :

Comme [en excès] le sucre pénètre dans nos tissus, il tapisse la surface des membranes cellulaires, ce qui peut avoir d’importantes conséquences. Ce phénomène peut être mis en relation directe avec les  effets biochimiques du sucre sur les récepteurs  hormonaux, qui les bloque et nous rend donc insensible à l’insuline. Dès lors que vous êtes résistant à l’insuline, les niveaux de sucre dans le sang augmente sans cesse, menant au diabète et à ses désordres associés. Cela comprend la prise de poids, les problèmes circulatoires et les dysfonctionnements sexuels. Le sucre bloque les signaux hormonaux pour les mêmes raisons. Il encrasse aussi les canaux nourriciers, affaibli les os et les muscles et ralenti la communication neuronale. Cela peut perturber l’humeur autant que la mémoire et mener à la démence. En même temps, le sucre durcit le collagène dans vos tendons, vos articulations, votre peau, créant de l’arthrite et un vieillissement prématuré tout en interférant avec la production de nouveau collagène à travers votre corps. Et parce que le sucre change les marqueurs de surface cellulaires, vos globules blancs doivent alors distinguer les cellules indigènes de celles étrangères. Cela ouvre la porte aux cancers et aux infections diverses.   

Le processus par lequel le sucre colle aux choses est appelé « glycation ». Les réactions de glycation sont réversibles, mais avec suffisamment de chaleur ou de temps. Les liaisons temporaires deviennent alors permanentes à cause de l’oxydation des réactions. Les résultats de cette oxydation tardive sont appelés « produits finaux de glycation avancée», ou AGEs. Cet acronyme est utile, car AGEs vous fait vieillir anormalement vite. Quand vous beurrez du pain, les réactions d’oxydation créaient AGEs dans les protéines et les sucres présents dans la farine. Cet AGEs transforme le pain de doux, malléable et pâle, à raide et brun car les protéines et les sucres créaient des liaisons chimiques transversales qui durcissent le pain. La même chose arrive dans votre corps lorsque les molécules mâles AGE entrent en liaison avec  les protéines , réduisant leur mobilité. Cela durcit vos cellules et vos tissus, les rendant durs et cassants.

Heureusement, lorsque le niveau de sucre dans le sang est normal, les réactions se font si lentement que les « équipes de nettoyage » des globules blancs les gardent sous contrôle en les divisant. Les reins nettoient ces AGEs du sang et les expulsent du corps. Ce sont ces déchets chimiques qui donnent à l’urine cette couleur jaune caractéristique.  Les conséquences cliniques d’un durcissement des tissus dû à une association sucre-protéines via des liaisons croisées sont nombreuses et d’une vaste portée. Les liaisons croisées transforment les surfaces semi-perméables des artères en parois imperméables, empêchant les nutriments de quitter le système sanguin. Quand des  nutriments bloqués ne peuvent s’échapper du système sanguin, où pensez-vous qu’ils se retrouvent ? Sur les parois internes des artères. Quand les lipoprotéines se déposent sur une paroi artérielle, elles attirent les globules blancs et peuvent créer des caillots sanguins ou des plaques artérioscléreuses. Il suffit de quelques liaisons croisées dans vos globules blancs pour les ralentir et provoquer un risque plus grand d’infections sérieuses. Cela permet aussi incontestablement aux cellules cancéreuses naissantes de grandir en toute discrétion. Est-ce que vos articulations sont raides et craquent ? AGEs peut aussi se former en elles. AGEs (essentiellement lorsqu’il y a un taux de glycémie important) est un des deux phénomènes biochimiques qui nous font paraître et nous sentir vieux (l’autre est constitué par les radicaux libres, provenant surtout d’huiles végétales).

Lorsque que vous éliminez les produits sucrés de vos aliments, il est recommandé d’utiliser des aliments et des thés légèrement piquants et amers. Ces saveurs aident à éliminer les toxines ainsi qu’à corriger les déséquilibres de glycémie. De plus, elles réduisent nos envies irrésistibles de sucre. Essayez d’ajouter ¼ à ½ cuillère à café de curcuma en poudre dans vos plats et buvez des tisanes de racines de gingembre frais (épicez comme vous le voulez sans aller jusqu’à ressentir des brûlures dans le ventre).

Pour finir, souvenez-vous que si vous ne pouvez réguler votre taux de sucre, vous utilisez certainement la saveur douce de la nourriture pour remplacer d’autres sources de douceur comme l’amour, les plaisirs liés aux relations humaines ou encore votre vocation.

par Alex Duncan

© copyright 2013-2014 Alex Duncan

AVERTISSEMENT L’objectif de cet article/blog n’est pas de traiter, de diagnostiquer ni de prescrire. Les informations contenues ne doivent en aucun cas remplacer l’avis d’un médecin. Ce matériel étant éducatif vise à entretenir sa propre santé selon l’ayurvéda. L’auteur et l’éditeur déclinent toute responsabilité concernant d’éventuelles plaintes provenant de ce texte.

 

Ayurveda Source, Gardoussel, 30940 St Andre de Valborgne, France

tel : 09 64 28 32 71 / 06 43 06 24 22 email : info@ayurvedasource.fr
Copyright © 2011-2014 Alex Duncan | SIRET 45227817900026

Facebook

Accueil Formation Stages Enseignants Consultations Ressources Contact Articles email Ayurveda Source