Ayurveda Source - Acceuil
menu

Candidose — Une perspective ayurvédique

L’augmentation démesurée de Candida est une invasion de la levure Candida Albican. Nous avons tous un certain nombre de Candida dans le tractus digestif, mais si la candidose s’accroit au-delà d’un certain niveau, cela cause des problèmes. Les symptômes principaux sont une faible énergie chronique, une fièvre peu élevée, une digestion variable, un système immunitaire faible et des allergies alimentaires. Ces symptômes ressemblent à ceux d’autres conditions comme les plaintes liées à des faiblesses digestives ou des désordres immunitaires. Il est important de faire un examen médical afin de vérifier si la Candida est présente à un niveau élevé.

Normalement l’augmentation de Candida commence dans le tractus digestif, causant une multitude de symptômes (qui dépendent de la constitution). Si cette augmentation n’est pas traitée, alors il peut y avoir propagation dans le sang et réimplantation dans les différents organes. L’augmentation du niveau de Candida est une condition liée à Ama (Ama est un terme générique utilisé en Ayurveda pour désigner les toxines internes du corps, produites par des fonctions métaboliques incorrectes), et bien que cela puisse arriver à chaque type de constitution, les types Kapha (flegmatiques) ont tendance à en souffrir plus du fait de leur métabolisme lent et de leur nature humide. Voici les principaux facteurs responsables :

  • Consommation excessive de sucre
  • Utilisation excessive de stimulants et de drogues
  • Utilisation excessive d’antibiotiques
  • Immunité affaiblie, rhumes fréquents, grippe d’infection fongique
  • Hypersensibilité
  • Facteurs émotionnels comme l’inquiétude ou la peur
  • Environnement toxique

 

Le traitement ayurvédique est le même que pour les parasites et inclus les éléments suivants :

Equilibrer Agni (fonctionnement des enzymes digestives) avec l’utilisation d’épices digestives adaptées à la constitution, et en accord avec les directives nutritionnelles générales.

Augmenter Ojas (immunité) avec des plantes stimulant l’immunité (Rasayanas), un style de vie approprié et un programme d’exercices adapté à la constitution.

Détruire le pathogène (dans ce cas la Candida) avec des plantes spéciales antifongiques et antiparasites, utilisées en combinaison avec un régime anti-Candida.

Essayer d’éliminer la Candida en suivant un régime strict, et en prenant peut-être quelque plantes antifongiques et antiparasitaires, est impossible tant que l’on ne tient pas compte de la racine du problème, la faiblesse digestive et immunitaire. Le protocole ci-dessus souligne l’importance de réguler Agni (le feu digestif) et de restaurer le système immunitaire.

Comme avec toutes les conditions chroniques, et en considérant la liste des causes précitées, il est probable qu’en plus de suivre des indications de soutien, il devra y avoir des changements permanents de manière de vie. Malheureusement nous ne sommes pas souvent prêts à réellement prendre la responsabilité de notre santé, cherchant seulement des solutions provisoires pour ce qui est souvent la conséquence de « l’échec de notre sagesse ».

Si vous pensez avoir une infection chronique de Candida, je vous dirais d’aller dans une librairie et de chercher la littérature disponible sur le sujet. Ne vous laissez pas submerger. C’est toujours bien d’être informé. Si vous soupçonnez alors toujours avoir une infection de Candida, prenez rdv avec votre docteur, allez-y avec les livres, et demandez lui de vous faire un test de Candida. S’il s’avère que vous avez bien une infection, il est alors bien de déterminer si elle demeure limitée au tractus gastro-intestinal ou si elle s’est étendue aux autres organes. Il n’est pas rare que la vessie et les organes génitaux soient affectés, la Candida étant généralement connu comme une « mycose ».

Vous devez être aussi sûr que possible avant de vous lancer dans un régime anti-Candida car cela peut être très rigoureux. Plus le déséquilibre est systémique et de longs termes, plus je vous presserais de travailler avec un professionnel, comme un éducateur en Ayurveda, ou un bon naturopathe ou un herboriste occidental.

Voici quelques simples recommandations basées sur l’approche ayurvédique. Pour les appliquer vous devez connaître votre Dosha dominant, votre Prakriti, et ce qui constitue un programme de rééquilibrage de la prakriti en termes de régime, d’exercices et de routine quotidienne. La plupart des livres de présentation de l’Ayurveda abordent ces sujets avec suffisamment de détails. Mon favori est « Prakriti – votre constitution ayurvédique » par Robert Svoboda.

Anti-Candida Diet

Plus votre infection de Candida est sérieuse, plus vous devriez rapidement suivre un régime de réduction d’Ama (détoxifiant) adapté à votre constitution. Il doit être établi spécifiquement pour vous et ne peut-être expliqué ici. Si vous ne pouvez pas trouver une aide professionnelle, alors vous pouvez néanmoins réduire les aliments humides, lourds, formant du mucus comme les arachides, les produits laitiers, le pain, le sucre, les fruits, les aliments crus, les aliments froids ou glacés, gras ou fermentés ainsi que les produits à base de levure, car tous augmentent Kapha et Ama. Votre régime devrait être basé sur une nourriture complète, avec une élimination totale des produits raffinés ou transformés. Les aliments utiles sont : ail (3-5 gousses pas jour, car il détruit les levures et enflamme Agni), millet (un grain léger, sec et chauffant), épices chauffantes et antiparasitaires comme le piment de Cayenne, l’asafoetida, le frêne épineux. Certaines personnes suggèrent que les fruits frais et le miel peuvent être tolérés. Mon expérience est que cela dépend des individus. Ainsi je conseille généralement aux gens  de d’abord stopper les sucres concentrés et les édulcorants tout en conservant quelques fruits dans le régime. Lorsque vous mangez de la nourriture  « blessante », spécialement des produits laitiers et des sucres, alors prenez les avec des épices comme la cardamome et la cannelle, qui aident à digérer les sucres et les aliments formant du mucus.

Plantes à la rescousse!

Utilisez des plantes antifongiques et antiparasitaires comme la valériane, l’absinthe, l’armoise, le saussurea, la vidanga et le pau d’arco. Elles doivent être utilisées avec des plantes équilibrant Agni. Bien qu’il soit mieux d’avoir une formule spécifiquement adaptée à votre situation, les formules classiques suivantes peuvent aider à équilibrer votre Agni et à digérer les plantes anti-Candida précitées.

  • Les types Vata peuvent utiliser la formule digestive ayurvédique classique qui équilibre Vata « Asafoetida 8 » pour ajuster un Agni type Vata (variable, faible, constipation chronique et sècheresse).
  • Les types Pitta peuvent utiliser la formule digestive ayurvédique classique « Avipattikar » qui équilibre les Agni Pitta (chaud, rapide, tendance à la diarrhée et brûlure).
  • Les types Kapha peuvent utiliser la formule classique « Trikatu » pour équilibrer les Agni type Kapha (lent, mou, tendances nauséeuses, accumulation de mucus et surpoids).

Les dosages typiques sont ½ – 1 grammes 3x/jr juste avant les repas, mélangé dans un peu d’eau chaude avec les plantes anti-Candida.

En plus vous devez prendre des plantes renforçant le système immunitaire. Il y a une grande variété de formules déjà prêtes très efficaces pour cela, spécialement celles contenant de l’Ashwaganda ou du Shatavari. Elles peuvent se trouver chez le fournisseur Pukka Herbs (UK), et prises avec les repas à raison d’une dose de 1 gramme, et ce pendant plusieurs mois.

Pour finir, si vous êtes constipés ou avez la langue chargée, vous pouvez peut-être prendre le régulateur intestinal classique, nettoyant de côlon et rajeunissant : « Triphala ». Prenez 1-4 grammes de poudre au moment du coucher dans un peu d’eau chaude (vous pouvez utiliser des gélules si vous ne supportez pas l’amertume). Commencez avec 1 gramme. Il y a un effet un peu laxatif, surtout pour les types Pitta qui n’auront sans doute besoin que d’1 gramme d’ailleurs. Continuez d’utiliser Trihala aussi longtemps que vous avez la Candida ou des signes de Ama (langue chargée, fatigue, constipation, défécation désagréable). Il peut être pris en toute sécurité en se basant sur de petites quantités quotidiennes (1 gramme), même si des modifications de cette méthode d’administration sont conseillées.

 

par Alex Duncan

© copyright 2013-2014 Alex Duncan

AVERTISSEMENT L’objectif de cet article/blog n’est pas de traiter, de diagnostiquer ni de prescrire. Les informations contenues ne doivent en aucun cas remplacer l’avis d’un médecin. Ce matériel étant éducatif vise à entretenir sa propre santé selon l’ayurvéda. L’auteur et l’éditeur déclinent toute responsabilité concernant d’éventuelles plaintes provenant de ce texte.

 

Ayurveda Source, Gardoussel, 30940 St Andre de Valborgne, France

tel : 09 64 28 32 71 / 06 43 06 24 22 email : info@ayurvedasource.fr
Copyright © 2011-2014 Alex Duncan | SIRET 45227817900026

Facebook

Accueil Formation Stages Enseignants Consultations Ressources Contact Articles email Ayurveda Source