Ayurveda Source - Acceuil
menu

Apana Vayu – Clés ayurvédiques pour la santé

Qu’est-ce qu’ Apana Vayu?

Apana Vayu est un aspect de Vata, le principe du mouvement. Son travail est de soutenir les mouvements dans la partie inférieure du corps (en-dessous du nombril). Apana contrôle principalement les mouvements descendants ou sortants du corps :

  • miction
  • défécation
  • éjaculation
  • menstruations
  • les ovules lorsqu’elles se déplacent à travers les trompes de Fallop
  • naissance
  • la deuxième phase d’une expiration complète
  • tous mouvements dans les parties inférieures du dos
  • tous mouvements dans la région pelvienne (hanches et fesses)

Apana est responsable de la débilisation des organes et des systèmes concernés par les fonctions suscitées. Par conséquent, pour conserver un mouvement sain d’Apana, il faut maintenir en bon état les structures basses de l’abdomen. Ceci permet à l’énergie de circuler correctement dans ces zones :

  • côlon (grand intestin)
  • rectum
  • anus
  • vessie
  • urètre
  • reins
  • prostate
  • utérus
  • col de l’utérus
  • vagin
  • muscles bas de l’intestin
  • muscles du plancher pelvien
  • hanches
  • pelvis
  • bas du dos

VPK

Apana est un aspect de Vata qui exprime, au travers de ses différentes fonctions/mouvements (contractions, péristaltisme…) quelque peu sporadiques et dont le mouvements est descendant, les qualités ci-dessous :

  • mobile
  • erratique
  • sec
  • léger
  • froid
  • subtile
  • dur
  • irrégulier

Outre la qualité de mobilité, les autres qualités ne sont pas si évidentes, mais elles le seront si vous les « accumulez » trop au point de constater que les aspects physiologiques dont Apana est responsable ne fonctionnent plus correctement. Faites une liste des dysfonctionnements types des mouvements dans les systèmes et structures citées ci-dessus. Voici quelques exemples :

  • constipation
  • diarrhées
  • syndrome du côlon irrité
  • ballonnements
  • incontinence
  • infection du système urinaire
  • éjaculation précoce
  • raideurs et douleurs dans le bas du dos (lumbago)
  • hernie discale
  • problèmes menstruels (flux insuffisant, excessif, douleurs)
  • douleur dans la hanche ou articulation de la hanche peu mobil
  • congestion/maladie de la prostate
  • avortement spontané
  • impotence

Cette liste n’est pas exhaustive. En gros toute pathologie impliquant un problème de fonctionnement de la partie inférieure de votre anatomie/physiologie aggrave Apana Vayu, particulièrement si cela comprend un mouvement diminué ou inapproprié.

Selon l’Âyurveda, il vaut mieux prévenir que guérir. La plupart des traitements ayurvédiques sont fondés sur un principe intuitif très simple :

Les opposés s’équilibrent / le même augmente le même

Cet axiome aide tant pour traiter un Apana Vayu excité ou englué, que pour prévenir les désordres. L’idée principale est de favoriser un bon mouvement dans les domaines régis par Apana via des mouvements thérapeutiques, ainsi qu’en s’intéressant aux thérapies visant la recherche de qualités opposées à Vata.

Le fait qu’Apana soit souvent stagnant a tendance à créer une faiblesse musculaire. Les mouvements sont alors réduits ou limités. Apana peut aussi devenir capricieux ou instable, créant des mouvements irréguliers ou excessifs (comme dans les mouvements alternés du Syndrome du côlon irrité). Pour remettre en état de bon fonctionnement ces principes de mouvements, il faut partir d’une rééducation neuromusculaire de bonne qualité. Ceci comprend notamment les muscles internes (sphincters, viscères…).

Dans la plupart des dérèglements d’Apana Vayu, il y a un besoin d’une rééducation, réanimation, renforcement, tonification, stabilisation et relaxation de la partie inférieure du tronc, de l’abdomen et de la zone pelvienne. On utilise :

  • Exercices pour le bas du dos et la zone pelvienne (flexion, torsion, accroupissement)
  • Exercices pour le plancher pelvien (exercices de Kegel)
  • Respiration complète dynamique (pour permettre une expiration complète)
  • Prendre une position accroupie pour uriner et déféquer. Voir : http://www.squattypotty.com
  • Apprendre à s’asseoir en posture accroupie, ou dans d’autres postures d’assises « naturelles »
  • Massage à l’huile chaude du nombril aux cuisses et appliquer sur toute la zone une forme douce de chaleur. Tous les déséquilibres de Vata sont traités avec de l’huile et de la chaleur

Régime alimentaire pour équilibrer Apana Vayu

Même si nous ne pouvons pas tous les usages antagonistes de notre bas de dos/zone pelvienne, les indications ci-dessus peuvent apporter un grand bénéfice si elles sont introduites dans la vie quotidienne. En plus de ces mouvements de base, un régime alimentaire simple peut aider à maintenir Apana en bonne santé et à lui permettre de remplir correctement ses fonctions. Un régime encourageant des mouvements sains de l’intestin permet de faire fonctionner correctement Apana et ses principaux sites (côlon, rectum, anus). Ces recommandations sont d‘ordre général et ciblent à encourager un bon mouvement d’Apana dans le tractus gastro-intestinal en utilisant des qualités opposées à celle de Vata :

  • Favoriser la régularité des habitudes alimentaires. C’est peut-être l’aspect qui est le plus négligé dans l’approche contemporaine de la nutrition thérapeutique. Toutes les formes de Vata, et particulièrement Apana, tirent bénéfice de l’harmonie que nous mettons dans le quotidien, en respectant notamment les rythmes naturels (jour/nuit…). Les suggestions les plus importantes sont d’essayer de manger à heures régulières et de ne pas sauter de repas.
  • Éviter les boissons et aliments glacés/froids. Pensez à ne boire que des boissons/aliments chauds, surtout si votre transit est un peu mou ou bien si vous avez des constipations chroniques. Il est particulièrement important de ne pas boire de boissons froides au moment des repas. Un bon truc est de boire 2 à 3 tasses d’eau tiède voire chaude à la sortie du lit le matin.
  • Éviter de manger trop cru, sec, rugueux, craquant. Préférer une nourriture cuisinée, douce, molle, onctueuse.

Ce sont des recommandations générales pour traiter Vata. Elles doivent être appliquées dans le contexte adéquat, c’est à dire en s’assurant d’abord de suivre le régime alimentaire basique fondé sur des aliments complets et des végétaux, sur une faible en protéines animales et riche en fruits, noix, graines, et adaptés à votre capacité digestive, sur des céréales complètes et légumes bien cuisinés comme avoine, orge, quinoa, sarrasin, blé…

Bien que l’Âyurveda soit une approche individuelle très variée, ces règles de base sont plus ou moins respectées par la plupart de ses partisans.

Un régime alimentaire adapté à votre constitution permet une digestion sans symptôme, un état de vivacité/d’éveil (pas d’endormissement) après le repas principal et une évacuation intestinale saine (1 à 3 fois par jour, selles bien moulées comme une banane mûre). Un tel régime soutient votre Apana Vayu. Si ce n’est pas le cas, il faut alors faire quelques changements dans les recommandations proposées. Le domaine d’Apana s’étend jusque dans la région basse du tractus gastro intestinal et la plupart des déséquilibres Apana sont au moins en partie causés par une présence chronique de Ama (toxines créaient à cause d’une digestion partielle des aliments) dans le grand intestin et le rectum.

Herbes pour Apana Vayu

L’Âyurveda propose un éventail de solutions à base de plante pour soutenir une fonction correcte d’Apana. Différentes herbes prises seules ou formules sont possibles selon les fonctions d’Apana que vous visez. Vous pouvez toutefois mettre l’accent sur quelques toniques généraux efficaces pour un bon état général :

La racine de valériane est l’une des meilleures plantes pour rééquilibrer Apana Vayu. Elle est particulièrement efficace pour se débarrasser de Sama Vata (ama produit par Vata aggravé dans le côlon). Cette plante aide à rééduquer Apana. C’est un laxatif doux qui purifie les intestins tout en ayant un effet calmant. Les petites quantités sont bien tolérées par la plupart des gens. Du fait de sa nature chauffante, elle doit cependant être utilisée avec précautions s’il y a un excès de Pitta ou chez les types Pitta.

La formule Triphala est un mélange de 3 fruits secs réduits en poudre. C’est peut-être l’un des meilleurs remèdes naturels pour protéger et revivifier les intestins, la peau, les yeux et les os, mais particulièrement le grand intestin. C’est un excellent tonique. Une utilisation quotidienne d’1-2 grammes par jour avant le coucher est sans risque. Cela aidera à rendre l’élimination de l’intestin saine.

© copyright 2013 Alex Duncan

par Alex Duncan

© copyright 2013-2014 Alex Duncan

AVERTISSEMENT L’objectif de cet article/blog n’est pas de traiter, de diagnostiquer ni de prescrire. Les informations contenues ne doivent en aucun cas remplacer l’avis d’un médecin. Ce matériel étant éducatif vise à entretenir sa propre santé selon l’ayurvéda. L’auteur et l’éditeur déclinent toute responsabilité concernant d’éventuelles plaintes provenant de ce texte.

 

Ayurveda Source, Gardoussel, 30940 St Andre de Valborgne, France

tel : 09 64 28 32 71 / 06 43 06 24 22 email : info@ayurvedasource.fr
Copyright © 2011-2014 Alex Duncan | SIRET 45227817900026

Facebook

Accueil Formation Stages Enseignants Consultations Ressources Contact Articles email Ayurveda Source